Djangophil - Jazz Manouche en Aquitaine

Amplification électrique

publié le


J’utilise aussi l’AER  qui possède une entrée guitare électrique, donc un coté pratique

2 guitares amplifiés pour un ampli,

Mais dans la plupart des cas je joue sur un Fender Princeton blackface reverb de 66 ,

J’ai découvert cette ampli lors d’un voyage musical a Toronto invité par des amis musiciens, le soir je les accompagnais dans les clubs de jazz et tous utilisait cette ampli, il est surement un des meilleurs amplis électrique pour le jazz, le grain la chaleur des lampes tout y est ! Le Princeton® Reverb original a été la référence pendant de nombreuses années dans tous les plus grands studios d‘enregistrement.

La Fender Princeton Reverb est un combo ampli guitare, essentiellement une Princeton avec une réverbération et le vibrato intégré. Le 12 Watt Blackface version a été lancée en 1964 et disponible jusqu’en 1967, en 1968 il a été remplacé par le Silverface version avec un larmier autour de la toile de grill (ajouté et retiré en 1969) et un changement dans les circuits. Le redresseur a été changé à partir d’un 5AR4 à un 5u4gb pendant les Silverface années le long avec une variation de la valeur de résistance de polarisation, un « coup de pouce » commutateur de traction pour le pot de contrôle de volume a été ajouté en 1977. En 1980 et 1981, le Silverface version a été cosmétiquement modifié pour revenir le Blackface. Elle a été abandonnée en 1981.

Fender-princeton back

Princeton

  • Lampes de préampli: une 7025, deux 12AX7, un 12AT7
  • Tubes de sortie: deux 6V6GT, polarisation fixe
  • Redresseur: 5AR4 (blackface & réédition), GZ34 (blackface), 5U4GB (Silverface)
  • Contrôles: volume, aigus, graves, réverbération, la vitesse, l’intensité
  • Sortie: 12 à 15 Watts RMS
  • Président: 10 « haut-parleur (Jensen C10R, Jensen C10N, Oxford 10L5 ou Oxford 10J4

Mots-clé:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *